Loud Esport : interview de l’équipe League Of Legends

InterviewLoud Esport : interview de l'équipe League Of Legends

Interview | Récemment, nous avons eu l’occasion d’interviewer Loud Esport et sa structure League Of Legends. Les membres qui composent cette dernière proviennent principalement de Fenris et Pishot Esports. En effet, ces deux structures ont décidé d’arrêter leurs aventures au Mastercard Nexus Tour. Les joueurs et le staff étant free agent, ont décidé de reconstruire une équipe sous la bannière de Loud Esport

Q : Qui êtes-vous ? Et que faîtes vous chez Loud Esport ?

Troak : Ancien grand joueur de WoW, j’ai rejoint l’équipe académy de Swiss Prime Gaming pour être joueur de League Of Legends. Suite à une mauvaise expérience avec la structure (problèmes financiers et structurels) j’ai décidé de faire une pause. Fin 2021, j’ai souhaité me relancer dans le domaine avec pour objectif d’aider et d’accompagner les joueurs amateurs sur League Of Legends. Je suis actuellement le responsable du projet de League Of Legends pour Loud Esport.

Ayden : Ancien gros joueur de League Of Legends, j’ai réalisé une pause il y a 2 ans car j’avais fait le tour du jeu. De retour, je me suis concentré sur la partie management. Je réalise en parallèle en management (Master) des études. Ma carrière de coaching a commencé suite à un post sur LFT à 3 heures du matin disant que j’étais ouvert à des propositions. J’ai alors rejoint Pishot Esports. Je suis actuellement le manager de l’équipe League Of Legends chez Loud Esport.

Cekean : Fan de compétition, j’ai tryhard plusieurs jeux et réalisé plusieurs LAN en France. J’ai participé à l’Open Tour en 2020 et j’aime contribuer à des projets qui forment les rookies. J’ai plusieurs expériences de coaching à l’étranger comme Twareg Esport en MENA ou Falkn en Suède. J’ai rejoint Loud Esport cette année en tant qu’assistant coach.

LIRE AUSSI |  Patch 12.1 : Janna va voir ses spells modifiés

Karot : Reconverti en tant que coach depuis 2 ans, je suis un joueur qui a connu les débuts de League Of Legends en saison 1. Après avoir commencé à coacher des amis, j’ai rejoint un projet qui consistait à faire progresser des joueurs de League Of Legends. L’expérience a été couronnée de succès car certains joueurs ont vu leur niveau monter de diamant à master. Je suis actuellement le coach de l’équipe League Of Legends chez Loud Esport.

Q : Pouvez-vous nous en dire plus sur votre équipe de League Of Legends ?

Notre équipe est actuellement composée de 5 joueurs qui ont tous de l’expérience et un historique dans d’autres équipes.

  • Toplane : Uhtred. Ancien de chez Galactix, Axis et NSJ. Il est avec nous depuis l’étape 4. C’est un joueur polyvalent avec un champion pool assez large. Son top 3 de champion : Aatrox, Urgot et Gnar !
  • Jungle : Slay. Ancien joueur de chez Exalty, Zephyr, Oserv. Il était chez Antic avant de nous rejoindre. Il nous a rejoint depuis l’étape 4. C’est le shootcaller de l’équipe ! Jungler polyvalent, il a des picks de prédilections comme Lee Sin, Volibear et Diana.
  • Midlane : Alex. Ancien joueur de chez Pishot Esports. C’est un midlaner avec un grand champion pool qui a ses préférences pour les champions assassins comme Fizz, Le Blanc ou Ryze.
  • ADC : Thîb. C’est aussi un ancien joueur de chez Pishot Esports. Il excelle sur les champions hypercarry comme Jinx. Il affectionne tout particulièrement Vayne, Caitlyn et Xayah.
  • Support : Caillou. Ancien de chez Olympe, Exalty et Meruem, c’est un très bon joueur de Rakan, Bard et Karma.
LIRE AUSSI |  Riot est satisfait des modifications sur la durabilité des champions

Q : Qu’est-ce qui fait, pour vous, un bon joueur de League Of Legends ?

Beaucoup de paramètres entrent en jeu lors de la définition d’un bon joueur de League Of Legends. De plus, chacun possède sa propre opinion sur la question. Cependant, 3 grands principes restent importants lorsque l’on parle d’un bon joueur de League Of Legends :

  • Technique : comprendre la macro, la micro, le mouvement sur la carte, …
  • Communication : jouer en équipe nécessite une bonne communication pour échanger avec ses coéquipiers
  • Mental : il faut être prêt à s’adapter ( méta, nouvelle équipe, …) et vouloir apprendre au quotidien

Q : Dans quelles compétitions jouez-vous ?

Actuellement, nous sommes présents au Mastercard Nexus Tour. Nous avons participé, plus tôt cette année, à la Gamer Assembly à Poitiers.

Q : Quels étaient les objectifs pour le Mastercard Nexus Tour ?

Pour nous, cette année était une année de calage. En effet, c’est la première fois que l’équipe participe au Mastercard Nexus Tour. L’objectif initial était de se qualifier aux playoffs et de faire progresser l’équipe sur l’année.

Q : Comment abordez-vous un week-end de compétition ? Quelle préparation ?

L’important dans une préparation, c’est la continuité. Tous les vendredis avant une étape, nous ne mettons pas en place d’entraînement. En effet, nous nous sommes rendu compte que cela nous porte préjudice. Cependant, le jour des compétitions, nous effectuons un warm-up avec une game de 20m contre une autre équipe. Cela nous permet de nous préparer mentalement.

Q : Quels sont vos objectifs pour la saison prochaine ?

Troak, Cekean, Karot et Ayden ont déjà quelques souhaits en tête pour l’année prochaine. N’hésitez pas à les contacter si jamais vous pensez qu’ils remplissent vos besoins l’année prochaine.

LIRE AUSSI |  T1 Gumayusi : "Il est vraiment difficile de snowball avec une avance dans l'early game dans la méta actuelle."

Troak : “J’aimerais créer un centre de formation pour les jeunes joueurs et mettre en place un cadre d’accompagnement qui permettrait d’en faire les meilleurs joueurs possibles. J’aimerai aussi que le centre puisse entre en mesure d’offrir un cadre d’accompagnement digne d’une équipe pro en Open Tour”

Ayden : “Je n’ai pas forcément de plan défini pour l’instant. Je réfléchis à me lancer dans une expérience étrangère avant la reprise de la compétition française. Evidemment, si une opportunité d’assistant manager pour une équipe de Div2 se présente, j’y réfléchirai avec attention.

Cekean : “J’aimerais rejoindre une équipe qui joue le Top 8 au Mastercard Nexus Tour pour montrer de quoi je suis capable”.

Karot : “Je me concentre encore sur la fin de saison avec les joueurs avant de réfléchir à l’année prochaine. A terme, j’aimerais rejoindre une équipe qui joue le Top 8 au Mastercard Nexus Tour pour montrer de quoi je suis capable”.

NB : depuis l’interview, Caillou et Cekean ont quitté les équipes de Loud Esport. Nous leur souhaitons le meilleur pour la suite.

TENDANCE
Nalventi
Nalventi
Mon objectif : mettre en avant la communauté Esport à travers des interviews et des news

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici