Suite à l'annonce par l'éditeur de la refonte de son écosystème League of Legends European Regional League (ERL), Riot Games a annoncé plus de détails concernant ces changements.

Parmi les annonces, il a été révélé qu'il y aura un total de cinq ligues régionales accréditées pour la saison 2022. Cela inclut Superliga (Espagne), le LFL (France), le NLC (Nordics, UK et Irlande), Ultraliga (Pologne , Lettonie, Lituanie et Estonie) et la Prime League (Allemagne, Autriche et Suisse).

Crédit image : Riot Games

CONNEXES : LOL Esports annonce des changements dans les ligues régionales européennes

En conséquence, cela signifie que des compétitions telles que les PG Nationals italiens, la LPLOL portugaise et la nouvelle ligue belge et néerlandaise font partie des entités répertoriées comme ERL non accréditées.

Riot Games a également annoncé que chaque compétition suivra des formats et des horaires de compétition standardisés. Ces formats seront différents pour les ligues accréditées et non accréditées.

Selon la version, cela permettra à Riot d'aligner les dates de début et de fin pour tous les ERL, tout en optimisant également la programmation hebdomadaire 'pour s'assurer que nous avons une bonne distribution des diffusions ERL et LEC tout au long d'une seule semaine de compétition League of Legends '.

Chaque ERL accrédité comprendra deux divisions de 10 équipes, avec un double tournoi à la ronde, le meilleur d'une saison régulière. Les deux divisions comprendront également une tranche de séries éliminatoires, chaque ligue accréditée proposant un tournoi de promotion/relégation.

Pendant ce temps, les ligues non accréditées auront huit équipes en compétition en saison régulière, avec un tournoi de 2e division ou de qualification sous sa ligue supérieure.

L'éditeur a également révélé l'introduction de tournois pro-amateurs pour chaque ERL à partir de 2022. Ces événements devraient avoir lieu vers octobre ou novembre et mettront en vedette les équipes ERL participantes ainsi que les équipes amateurs des régions respectives. Ces tournois seront gérés par les ERL individuels.

CONNEXES: Riot Games promeut Naz Aletaha au poste de responsable mondial de League of Legends Esports

À partir de l'année prochaine, les équipes de l'académie ne seront plus autorisées à concourir dans une ligue permettant la qualification dans la division à laquelle participe son équipe principale. Selon Riot Games, cela a été mis en œuvre afin d'empêcher la possibilité que l'organisation l'équipe principale et son équipe académique s'affrontent dans des tournois de promotion/relégation.

L'éditeur a indiqué que certaines régions bénéficieront d'un « délai de grâce » jusqu'en 2023 pour faciliter ce changement.

Les mises à jour du parrainage et de la diffusion, entre autres, ont également été abordées dans l'annonce. En tant que tel, l'éditeur offrira aux sponsors la possibilité d'avoir des activations dans le jeu sur Summoner's Rift. Plus de support technique pour le royaume du tournoi de la ligue a également été promis.

Enfin, Riot Games a modifié ses opérations concurrentielles pour garantir « des règles du jeu uniformes et une norme d'opérations cohérente partout ». Cela inclut la refonte de ses règles et réglementations, dans le but de mettre en place des normes unifiées dans l'ensemble de l'écosystème. Les détails de ces nouvelles règles n'ont pas été révélés.

Esports Insider dit : Il est bon d'avoir des éclaircissements sur l'impact du fait d'être un ERL accrédité sur les tournois. Il sera certainement intéressant de comparer les divisions accréditées et non accréditées, en particulier avec Riot qui cherche à renforcer ses cinq principaux ERL. La mise en œuvre de meilleures opportunités de parrainage devrait, espérons-le, contribuer au développement commercial des ligues également. Dans l'ensemble, seul le temps dira si ces changements auront un impact positif sur l'écosystème.

En savoir plus sur ESI Londres

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici